Entretien avec Loïc

Dans le cadre de la série Entretiens du club, Solène est allée à la rencontre de Loïc afin de l’interroger sur ces rapport avec le club et le handball.

Solène : Qu’est-ce qui t’a amené à faire du handball ?

Loic : la découverte du handball au collège d’Arsac en 6e

Solène : L’ASHBF est-il ton premier club ?

Loïc : non, mon premier club était à Saint-Médard-en-Jalles, à l’époque  il n’y avait pas de club de handball à Arsac.

Solène : Quel heureux au hasard t’as fait connaître notre club ?

Loïc : je venais de m’installer sur Cadillac en Fronsadais et je cherchais un club pour reprendre le handball lors qu’un jour, j’ai vu un article sur le Sud-Ouest parlant de ce club et je m’y suis  rendu.

Solène :A quel âge as-tu commencé ce sport ?

Loïc : c’était en 98 je venais d’avoir mes 18 ans il faut dire que j’avais besoin d’avoir le permis de conduire pour me rendre au gymnase.

Solène :Es-tu actuellement joueur ?

Loïc :  Oui, je joue toujours au Fronsadais.

Solène : Quels postes as-tu occupé auparavant et quel poste occupes-tu aujourd’hui ?

Loïc : j’ai déjà jouer pivot, arrière, demi centre et gardien. Et joue actuellement en base arrière.

Solène : A quel moment as-tu décidé de t’investir au sein de l’association du handball Fronsadais ?

Loïc : c’était l’année de mes 30 ans car j’avais envie de connaître le club et la vie associative.

Solène : quel était ton investissement au sein du club ?

Loïc : J’ai été successivement membre actif du bureau puis trésorier et au changement de bureau j’étais secrétaire mais j’étais aussi coach du mini-hand des moins de 11 et des moins de 18 garçons.

Solène : actuellement, quelle est ta fonction au sein du club ?

Loïc : je suis membre actif et plus particulièrement chargé technique, j’apporte une aide technique auprès des entraîneurs dans le but de faire évoluer les jeunes et les équipes dans l’avenir.

Solène : As-tu l’intention de t’investir plus pour le club de handball Fronsadais ?

Loïc : je dirais que… aux vus de mes disponibilités actuelles,  je ne peux pas m’investir plus.

Solène : Et bien nous voilà à la fin de l’interview mais avant que nous séparions, je voulais te poser une dernière question. Es-tu pour ou contre la colle ?

Loïc : Ah…! Je suis plutôt pour car cela facilite grandement la tenue du ballon surtout dans les phases d’action rapide.

Solène : Merci d’avoir donné de ton temps et à la prochaine

Loïc : Merci à toi.

A bientôt pour un nouvel épisode.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *